GNU/Linux. Kalu. Gestionnaire de mises à jour (Arch) pratique

Kalu Updater

Kalu, c'est quoi ?

Kalu est un logiciel libre au code source ouvert, servant à vérifier les mises à jour de son système basé sur Arch Linux. Indépendamment de l'environnement de bureau utilisé, Kalu, développé par Olivier Brunel et Dave Gamble, s'installe en deux commandes dans un terminal. Un dépôt du paquet est aussi disponible sur AUR.

Notification, légèreté, efficacité

Kalu for Arch Linux - Notification

Je l'ai testé avec l'environnement Cinnamon, et tout va bien. Pour ceux qui préfèrent KDE Plasma Next, et son nouveau système de notifications, c'est aussi possible de l'utiliser, en apportant un argument avant son installation (voir la page officielle).

Pourquoi un “autre” gestionnaire de mise à jour ? Si, ce genre d'outil est presque toujours fourni avec les distributions (passant le plus souvent par Pamac-aur), certaines n'en ont pas. Anarchy Linux, l'une des meilleures distributions permettant d'installer facilement Arch Linux sur son ordinateur, se contente, par exemple du minimum syndical, laissant l'utilisateur libre de choisir les logiciels qu'il veut installer. C'est dans un cas comme celui-ci que Kalu se propose en véritable couteau suisse, ce qui évite de passer par le terminal, ou de créer une tâche Cron. Il peut être installé en compagnie du gestionnaire de Logiciels Gnome, ce qui évite d'utiliser Pamac, pour ceux qui veulent une alternative.

Quelles fonctionnalités ?

Kalu for Arch Linux - Preferences

Kalu est utile pour vérifier régulièrement si des mises à jour sont présentes (surveillées également sur AUR), et afficher une notification détaillée des nouveaux paquets disponibles. Il peut également faire une simulation d'installation. Bien sûr, en deux clics, vous pourrez rafraîchir votre système en corrections de bogues et autres nouvelles fonctionnalités. Il peut également servir de lecteur de nouvelles, en lui apportant un flux RSS. Enfin, il est évidemment utilisable depuis le terminal, en commandes CLI.

Quelques options dans les préférences sont disponibles. Modifier les intervalles de vérifications, l'icône utilisée, son comportement aux clics, l'URL du flux à surveiller...

Comment installer Kalu ?

Rendez-vous sur la page officielle mentionnée au début, et téléchargez l'archive. L'extraire. Dans un terminal, dans le dossier où sont extraits les fichiers, tapez :

./configure
sudo make install

Je vous recommande, ensuite, de l'ajouter dans vos applications au démarrage. L'adresse de l’exécutable se trouve ici : /usr/local/bin/kalu. Il peut être bien de temporiser également son lancement, après quelques secondes.

Tags